Les détecteurs de fumée sont obligatoires à partir du 8 mars 2015

détecteurs de fumée

En France, une nouvelle loi a pris effet en date du 08/03/2015 stipulant que toute propriété sur le territoire français doit obligatoirement être équipée d'au moins un détecteur de fumée par étage.

Si vous êtes propriétaires en France d'une résidence principale ou secondaire, vous devez assurer qu'au moins un DAAF (Détecteur avertisseur autonome de fumée) en ordre de marche et homologué NF EN14604 ou CE EN14604 soit installé à chaque étage de votre bien. Attention : Autonome veut dire qu'il doit fonctionner avec des piles ou s'il est branché sur le système électrique de la maison disposer d'un système à piles alternatif qui lui permettrait de fonctionner aussi en cas de coupure d'électricité.

C'est le propriétaire du bien (résidence principale, résidence secondaire, maison de location saisonnière) qui est responsable non seulement de l'installation du détecteur, mais aussi de sa maintenance régulière et des tests qui vont avec. Pour les propriétés louées à l'année ou à longue durée c'est le locataire qui sera responsable pour la maintenance et les tests de l'appareil une fois son installation à la charge du propriétaire effectuée. Il est recommandé d'effectuer des tests de fonctionnement réguliers pour éviter à ce que le capteur se dérègle. Les produits homologués par le sigle CE disposent d'un bouton 'test' à cet effet.

Cette loi a été votée pour réagir face aux 600 à 800 décès causés chaque année en France par des incendies de maisons qui se déclenchent à 70% la nuit pendant le sommeil des habitants. Il est à savoir que la fumée ne réveille pas par son odeur, mais au contraire nous plonge dans un sommeil encore plus profond. Il faut garder aussi à l'esprit que seulement 1% de monoxyde de carbone dans l'air suffit pour tuer un homme en 15 minutes.

Bien que la loi n'impose qu'un seul détecteur par étage, il convient de se servir de son bon sens pour évaluer s'il ne vaut pas mieux y installer plusieurs appareils. Les détecteurs sont à fixer dans les couloirs ou halls d'entrées qui desservent les pièces et chambres. Aussi faut-il les régler de façon à ce que leur signal sonore puisse réveiller quelqu'un qui dort. Le capteur doit être fixé au plafond ou en haut d'une cloison, à l'opposé de la potentielle source de fumée.

Le non-respect de cette obligation entraîne des amendes ainsi que le risque de refus de dédommagement par votre assurance en cas d'incendie dans votre propriété.

Mieux vaut dépenser les frais modestes d'environ 10 à 20 euro pour un détecteur de fumée et ainsi éviter les conséquences financières d'un possible incendie et surtout de pouvoir dormir tranquillement et à l'abri du danger du feu.

détecteurs de fumée