Histoire du Languedoc-Roussillon, Sud de France

Cave paintings

La région Languedoc-Roussillon est habitée depuis plus de 450 000 ans. En témoignent aujourd'hui encore les magnifiques peintures pariétales dans les grottes de Chauvet, Lascaux ou Niaux.

Greek vase

Située entre l'océan atlantique et la mer méditerranée, cette région est devenue rapidement une voie commerciale très importante et un marché intéressant pour les pays du nord de l'Europe. A partir de 600 avant J.C. la région vit arriver les grecs, qui colonisèrent la région en fondant des villes comme Marseille et Agde. Ils apportaient dans leurs bagages leur savoir-faire oléicole et viticole, qui est resté l'un des piliers importants de l'économie locale.

Maison Carre Nimes

Après les grecs, ce fut au tour des romains de prendre possession de la région. Ils fondirent la ville de Narbonne en 118 avant J.C., puis Nîmes et Béziers. Venus pour conquérir la région, les romains ont laissé de nombreuses traces que l'on peut encore admirer aujourd'hui, avec des monuments comme le Pont du Gard près de Nîmes, les arènes et la " Maison carrée " de Nîmes, ou encore l'oppidum d'Enserune, petite ville située sur une colline entre Béziers et Narbonne.

Les siècles suivants ont été turbulents. La région a vu se succéder de nombreux envahisseurs. Les visigoths y ont installé leur royaume autour du 5ème siècle, puis vint l'invasion des musulmans, et enfin, à la fin du 8ème siècle, arriva Charlemagne.

Cathar Castle

Le moyen-âge a été marqué par de nombreuses guerres de religion et luttes pour le pouvoir. Une partie importante de la population de l'époque s'était ralliée aux cathares, qui s'étaient installés autours de Béziers et Carcassonne. En 1209, l'église catholique, menée par différents papes et nobles de France, entama une croisade sans pitié contre les cathares. Cette guerre dura 20 ans, Béziers fut mise à sac et le massacre qui s'ensuivit n'épargna personne, pas même ceux qui avaient cherché refuge dans des églises. Rien qu'à Béziers, on dénombra 20 000 morts. Les forts et châteaux cathares furent envahis et démolis. On peut visiter leurs ruines flanquées sur les promontoires de la région. Nombreux sont les villages ceints par des remparts circulaires qui témoignent de la peur permanente de l'invasion qui animait les habitants de l'époque.
Voir aussi: L'histoire cathare du Languedoc


Kings of Majorca

Le 13ème siècle a vu les villes de Montpellier et de Perpignan grandir et prospérer sous le régime des rois de Majorque, avant qu'ils ne les vendent avec tout le Roussillon à la couronne de France.

Il fallut attendre les 17ème/18ème siècles pour voir la paix s'installer dans la région. La foi protestante s'ancra durablement dans les milieux paysans à partir de 1600, amenant avec elle une attitude critique envers les élites et le pouvoir. Après la révolution française de 1789, l'économie du Languedoc entra dans une ère de croissance, notamment grâce à l'industrie textile. Les villes grandirent et se parèrent d'une architecture prestigieuse. Le développement de l'industrie viticole à partir du 19ème siècle se répercuta par la construction de grandes fermes (mas), mais aussi de riches résidences de campagne et villas de bord de mer. Hélas, cette évolution fut arrêtée net par l'épidémie de phylloxera de 1875 qui détruisit une grande partie des vignobles.

Grape vines

La grande dépression des années 1930 mit au ralenti la croissance économique de la région, qui ne put faire face à l'afflux des dizaines de milliers de refugiés de la guerre civile espagnole qui franchirent la frontière française en 1936.

Pendant la seconde guerre mondiale, le mouvement de résistance en Languedoc fut particulièrement efficace pour contrarier les tentatives des nazis qui cherchaient à accroître leur main-mise sur la France.

Le Languedoc-Roussillon est aujourd'hui une région intéressante, empreinte d'histoire, mais c'est aussi une destination particulièrement prisée des touristes pour son climat agréable, ses plages et ses paysages. Les " envahisseurs " d'aujourd'hui sont ceux qui s'installent dans la région, attirés par son climat doux ainsi que par une grande qualité de vie dans un environnement paisible.